Contenu

Master CHIMIE

Université de Toulouse Université Toulouse III - Paul Sabatier

Recherche avancée
21 sept.

Vous êtes ici : Accueil Master Chimie > M2 > M2 Chimie fondamentale et appl. > Synthèse et applications

Synthèse et applications

Organisation de la formation


Tronc commun


Métier chercheur


6 ECTS - 30h
Responsable : Maryse Gouygou ; gouygou@lcc-toulouse.fr
Objectifs : Elaboration et pilotage scientifique de projets de recherche, production scientifique, valorisation des résultats, diffusion de l'information scientifique et formation par la recherche, telles sont les principales missions du chercheur.

Métier enseignant


3 ECTS - 18h
Responsable : Michèle Brost ; michele.brost@univ-tlse3.fr
Objectifs : apprendre à construire et à exposer des séquences de cours et de TD de niveau L. 

Ouverture industrielle


3 ECTS - 18h
Responsable : Mathias Destarac ; destarac@chimie.ups-tlse.fr
Objectifs : Connaissance de l'entreprise et du secteur technico-commercial, techniques de communication, de management et de recherche d'emploi.

Vie d'un projet de R&D dans l'industrie : construction et conduite de projet, connaissance des marchés, autorisation de mise sur le marché, matières premières, évaluation des coûts matières premières et procédé, propriété industrielle, veille concurrentielle, aspects règlementaires. Illustration par des exemples concrets.


Chimie &  développement durable

3 ECTS - 18h
Responsable : Stefan Chassaing ; chassaing@chimie.ups-tlse.fr
Objectifs : les objectifs du module 'chimie & développement durable' sont: (1) de sensibiliser l'étudiant aux principes de chimie verte et à leurs finalités; (2) de présenter les outils à disposition du chimiste pour rendre une transformation 'la plus verte' possible. Cet enseignement s'inscrit dans la continuité des notions et concepts développés à la fois en M1 chimie au cours du module 'chimie & société' et en 2ème année de l'ensiacet au cours du module 'nouveaux outils pour une chimie durable'.

 

Parcours

Chimie théorique : modélisation et réactivité

3 ECTS - 18h
Responsable : Laurent Maron ; laurent.maron@irsamc.ups-tlse.fr
Objectifs : Ce module constitue une confrontation théorie-expérience dans le domaine de la chimie organométallique des éléments  d et f. L'étudiant saura faire le lien entre propriétés électroniques, mécanismes réactionnels multi-étapes et observations expérimentales. Il aura en outre une connaissance des principales méthodes de chimie quantique qui permettent une description de la structure électronique de complexes de métaux  d et  f , ainsi que de leur limitation.

Eléments des blocs p et d : Applications en synthèse

6 ECTS - 45h
Responsable : Blanca Martin-Vaca ; bmv@chimie.ups-tlse.fr
Objectifs : Ce module est consacré l'étude approfondie de la chimie des hétéroélements et des métaux de transition, et du rôle primordial qu'ils jouent en synthèse et en réactivité. La première partie du programme sera dédiée aux principales propriétés des hétéroéléments non-classiques (B, Si, P, S ...), où l'accent sera mis sur leur utilisation en synthèse et leur implication en chimie organométallique et en catalyse. La deuxième partie sera focalisée sur les concepts les plus récents en chimie organométallique : design de nouveaux ligands - H2 hydrofonctionalisation - polymérisation - grands procédés industriels. Les mécanismes des réactions catalytiques seront particulièrement analysés. Une troisième partie aura comme finalité la synthèse stéréosélective et la catalyse asymétrique. Les différentes sources de chiralité et les contributions récentes concernant l'induction asymétrique avec les métaux de transition seront détaillées.

Ingénierie moléculaire pour les applications de demain

6 ECTS - 33 h
Responsable : Heinz Gornitzka ; gornitzka@lcc-toulouse.fr

Objectifs : Cette UE s'articule autour de la chimie de coordination. Les objectifs sont d'étudier  de façon approfondie l'influence des différents constituants d'un complexe de coordination (le métal et ses ligands), au niveau d'une molécule ou d'un assemblage moléculaire, pour des applications qui utilisent l'électron comme source de propriétés dans les domaines du stockage de l'information, de l'électronique moléculaire, des diodes électroluminescentes et du photovoltaïque. Cet enseignement est aussi une illustration de l'utilisation des concepts récents de la chimie de coordination dans le développement d'applications innovantes et variées pour la vie quotidienne.  A l'issue de cet enseignement, l'étudiant aura acquis les compétences pour concevoir des systèmes moléculaires avec des propriétés physiques ciblées, simples ou complexes. Cet UE fournira également à l'étudiant  les outils pour analyser la problématique des applications du futur autour des propriétés physiques et d'envisager des pistes de recherche.

Obtention, réactivité et applications en chimie fine des (macro)molécules d'origine naturelle

3 ECTS - 18h
Responsable : Pacale de Caro; Pascale.deCaro@ensiacet.fr
Objectifs : Les principales molécules du vivant : sucres, polysaccharides, acides aminés, protéines, lipides, monomères phénoliques, sont souvent modifiées chimiquement afin de bâtir de nouvelles molécules ou de changer leur propriétés fonctionnelles. Ce sont les matières premières des industries pharmaceutiques, cosmétiques et plus généralement des industries de la chimie fine. Ce module rappelle brièvement la structure de ces molécules et aborde leur réactivité chimique en termes de polyfonctionnalité. Des exemples de mise en œuvre de cette réactivité et des applications sont également donnés.


 

 


Date de mise à jour 27 juin 2012


Université Toulouse III - Paul Sabatier - 118 route de Narbonne 31062 TOULOUSE CEDEX 9 téléphone +33 (0)5 61 55 66 11